Hotel Maria Cristina, a Luxury Collection Hotel, San Sebastian

4.8 (266 Avis)

Paseo Republica Argentina, 4, Saint-Sébastien, 20004, Espagne   •   Heure locale:     •  Téléphone: + (34) 943 437 600  

4.8

HISTOIRE DE L’HÔTEL MARIA CRISTINA

Depuis son inauguration en 1912, l’Hôtel Maria Cristina, pourvu de 136 chambres, a toujours été étroitement lié à la vie historique et culturelle de Saint Sébastien.

Au XIXe siècle, cette ville côtière au sud du golfe de Gascogne devint la destination préférée de la royauté et de l’aristocratie, qui venait y prendre des bains de soleil et de mer, alors depuis peu reconnus pour leur bienfaits thérapeutiques. Une après-midi de promenade quotidienne au bord de mer était une occasion unique pour voir et être vu, tandis que les nombreux cafés et terrasses en plein air se remplissaient de membres de la haute société. D’un village de pêcheurs, Saint-Sébastien s’est transformé en une ville cosmopolite et florissante, qui dut se munir d’infrastructures modernes et luxueuses afin de satisfaire les demandes de ses clients les plus exigeants. Cet épanouissement urbain se produisit à la Belle Époque. C’est la raison pour laquelle les édifices qui bordent aujourd’hui la célèbre plage de La Concha (l’hôtel de ville, le Théâtre Victoria Eugenia et l’Hôtel Maria Cristina) sont construits dans ce style.

L’Hôtel Maria Cristina, grâce au travail splendide de l’architecte Charles Mewes (qui dessina également les hôtels Ritz de Madrid et de Paris), de par son emplacement d’exception au bord du fleuve et ses vues imprenables sur la mer, devint rapidement le lieu de prédilection de la haute société internationale.

En juillet 1912, la régente Maria Cristina – l’hôtel porte son nom en hommage – fut la toute première personne à en franchir le seuil.

Plus de quarante ans après, avec l’inauguration du Festival de Saint-Sébastien en 1953, l’hôtel devint également l’adresse privilégiée de grands noms du cinéma, comme Elizabeth Taylor, Bette Davis, Woody Allen, Julia Roberts, Richard Gere, Brad Pitt et Susan Sarandon.